• Accueil
  • > Dans le drapeau que nous exhibons, rien n’est fabriqué en Algérie !

14 novembre, 2009

Dans le drapeau que nous exhibons, rien n’est fabriqué en Algérie !

Classé dans : — eldzayer @ 14:23

drap.jpgMohamed Guendira pour “Algérie Politique” 

Certains Occidentaux qui voient l’agression contre les footballeurs algériens disent: regardez les Musulmans ! Ils ne font pas la différence entre le coupable et la victime. Pour eux les deux sont des sauvages ! Deux dictateurs ont amené leurs populations à faire des choses graves qui ne sont pas fair play, qui sont contraires au sport. Les deux présidents endossent la responsabilité de ce qui s’est passé et qui risque de se passer encore. Pour un mauvais match de foot, on n’est capable de faire ce délire ?!! Pour seulement être retenu pour la coupe du monde on fait tout ce délire, tout ce cirque, tout ce tapage, tout ce gaspillage d’essence et d’énergie !!!

Les pays qui ont gagné la coupe du monde n’ont pas fait ce que font les Algériens aujourd’hui. C’est une honte. Les Américains lorsqu’ils sont montés sur la lune la première fois n’ont pas fait le délire des Algériens après la victoire contre le… Rwanda!!! Ils battent un pauvre pays qui n’a rien et ils font la fête !!! Pauvre Algérie!!! Si ce nationalisme de façade était vrai et profond, le pays serait PROPRE et développé!!! Il n’aurait pas autant de harraga! On n’a pas sorti les drapeaux pour l’anniversaire du premier Novembre et on les sort pour un match !!!

Si la situation du sport en Algérie était bien, on n’aurait pas importé des joueurs de France et d’Italie comme on importe nos slips et nos chemises, nos voitures et nos montres et même notre ail. Alors que le sport est moribond en Algérie, les Algériens rêvent de la coupe du monde !!! Dans le drapeau que nous exhibons rien n’est fabriqué en Algérie : ni le tissu, ni le fil, ni les teintures qui composent ce vert, ce blanc et ce rouge… On est fiers alors qu’on devrait pleurer !!!

ffs1963.unblog.fr

L’amour de l’Algérie, pas de ceux qui l’ont privatisée !
Par Hakim Laâlam  
Email : laalamh@yahoo.fr
Classement Fifa. L’Egypte meilleure nation africaine et arabe dans le… 

… lancer de pierres !

Les jeunes. Les moins jeunes. Les filles. Les garçons. Et même les chiens ! Tous aiment ce pays. On l’a encore une fois vérifié à l’occasion de ce match contre les «pharaons» d’Egypte, et bien avant durant les qualif. Tous ont porté avec fierté ce drapeau. Sur les épaules. Sur le dos. Sur la tête. Sur le cœur. Dans le cœur. Interrogés à chaud, des Algériennes et des Algériens avaient la bave aux lèvres lorsqu’ils parlaient d’Algérie. Cette bave d’amour rageur pour leur bled. Mais alors, si tout ce beau monde, ce très beau monde-là aime son pays, qu’est-ce qui cloche ? Qu’est-ce qui fait fuir des milliers d’Algériennes et d’Algériens ? Une météo particulièrement dure ? Non. En plein mois de novembre, il faisait 23 degrés hier, à l’heure du match. Une géographie ingrate ? Bon Dieu, je n’ai jamais vu de reliefs aussi contrastés que dans mon Algérie, cette contrée où l’on peut passer d’un littoral à un massif montagneux, à une zone désertique, à une verte campagne, le tout en une journée. Des maladies contagieuses et des pandémies ? A bien y regarder, il n’y en a pas plus que dans d’autres pays émergents. Une surpopulation qui oblige les plus faibles à déguerpir s’ils ne veulent pas mourir étouffés ? Des régions entières du pays sont quasiment vides d’habitants et ne demandent qu’à être occupées. Mais alors, si rien de tout cela ne pousse les gens d’ici à l’exode, qu’est-ce qui les y force ? Qu’est-ce qui fait qu’un jeune de 22 ans peut donner sa vie pour 22 joueurs et un drapeau, peut risquer sa peau juste pour aller voir l’Algérie jouer dans un pays vachement hostile, l’Egypte, puis, aussitôt le match terminé, prendre le large, mettre le plus de distance entre lui et ce pays pour lequel il était prêt à se sacrifier une demi-heure avant ? Je coinçais sur la réponse à cette question. Jusqu’au moment où je me la suis reposée. Différemment. Au lieu de se demander qu’est ce qui fait fuir nos jeunes et moins jeunes, ne serait-il pas plus juste de se demander «qui» les fait fuir ? Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

lesoirdalgerie.com

Laisser un commentaire

D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
machinesabois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elayam.3 ا...
| FCPE Lionel Terray
| LUGAR DO DESENHO-LIEU DU DE...